Anthologie

Comprendre la fin de partie (2/5)

Revue Française de Go no.28 (1984) André Moussa

Nous nous intéressons aujourd'hui au décompte des prisonniers, à l'estimation d'une frontière, à la valeur d'un ko.

 

Comprendre la fin de partie (2/5)Thème : le compte (2)

triangle Décompte des prisonniers, niveau moyen

L'évaluation du score au cours du yose est primordiale et doit être effectué extrêmement souvent. le problème est de le faire de la façon la plus rapide, efficace et sûre possible.

Comprendre la fin de partie (2/5)

Diagramme 1

Comprendre la fin de partie (2/5)

Diagramme 2

Comprendre la fin de partie (2/5)

Diagramme 3

Prenons le groupe noir du dia.1 par exemple. Il est vivant tel quel et Noir peut donc se compter six points. Supposons qu'un ko se développe au cours duquel sont jouées les menaces 1-2, 3-4, 5-6, 7-8 des diagrammes 2 et 3.Les points noirs se répartissent de la façon suivante : deux points de territoire et quatre prisonniers. Le score global n'a pas changé (ce qui est normal) mais, avec la procédure habituelle de compter chez les amateurs, ce groupe présente maintenant deux points, les quatre autres étant dans le bol des prisonniers.

Si plus tard Noir veut réévaluer le score, il va compter deux points dans le coin. La valeur de ce coin a donc diminué (seulement en apparence, bien entendu), et à chaque échange du type 1-2, ... 7-8, il faut que ce compte soit modifié (le score global ne change pas bien entendu). Mais ceci est une façon bien inefficace de travailler ! Le coin noir dans le dia.1 valant six points, et les frontières étant fermées, le "contenu" doit rester de six points, que ce soit sous la forme de points effectifs de territoire ou sous forme de prisonniers. 

Donc -et ceci est fondamental- il faut, pour compter de façon efficace, que les prisonniers dans leur bol restent "rattachés" à la position d'où ils viennent, et non pas comptés séparément. Cela nécessite une discipline d'esprit particulière mais c'est extrêmement payant : sachant qu'il y a six points dans ce coin, noir n'a plus besoin de refaire un calcul quelconque.

 

Comprendre la fin de partie (2/5) Niveau fort

La raison de ce mode de calcul étant de "stabiliser" la valeur d'une position, il faut maintenir une attitude cohérente en cas de ko ou de prise-reprise : 

Comprendre la fin de partie (2/5)

Diagramme 4

Comprendre la fin de partie (2/5)

Diagramme 5

Dia.4. Séquence de yose classique dans le coin : Noir joue 1, Blanc répond en 2. Plus tard, blanc 4, noir 5, laissant ainsi la position du dia.5. Il faut ici se souvenir du prisonnier noir en D. A la fin de la partie, le ko sera peut-être pris et repris un certain nombre de fois, mais il est évident que la seule chose qui compte est de savoir si Blanc connecte en D ou si Noir prend puis connecte. Dans le premier cas, blanc aura un point, dans le second zéro, et il est inutile de tenir compte des prisonniers échangés dans le ko.
Comprendre la fin de partie (2/5)

Diagramme 6

Comprendre la fin de partie (2/5)Diagramme 7

Autre exemple (dia.6) : Tous reconnaissent certainement cette position dans laquelle Blanc a capturé une pierre en D. Si Blanc connecte en D, il se comptera un point à cet endroit, alors que si Noir prend en D et que blanc reprend en 2 du dia.7, il suffira de compter zéro point (deux prisonniers blancs échangés contre deux prisonniers noirs en tout).

 

Comprendre la fin de partie (2/5) Estimation de la frontière, niveau moyen

Comprendre la fin de partie (2/5)

Diagramme 8

Comprendre la fin de partie (2/5)
Diagramme 9

Comprendre la fin de partie (2/5)

Diagramme 10

Dans cette position " ouverte " (dia. 8), il semble naturel d'estimer la frontière en D : supposons en effet que blanc joue le premier, on obtient le dia. 9, ce qui représente un gain de un point par rapport à la frontière hypothétique du dia.8. De même si noir joue le premier (dia.10), il gagne un point.

Comprendre la fin de partie (2/5)

Diagramme 11

Cependant, comme je l'ai déjà dit dans le numéro précédent, il faut faire attention a la position exacte des groupes : supposons que le groupe noir soit celui du dia.11. Dans ce cas, le coup 1 est privilège blanc. La meilleure réponse noire est 2, puis 4-5 devient privilège noir. (Question : que se passe-t-il si Noir ne répond pas à 1 ? S'il répond à 1 en 4 ?). La frontière finale est donc nettement modifiée par rapport au dia.8.

On voit également que la solidité des groupes est toujours importante. Cela ferait une différence de deux points dans l'estimation si le groupe noir était connecté à l'extérieur (par "A" par exemple). Dans ce cas, la frontière serait celle du dia.8

 

Comprendre la fin de partie (2/5) Valeur d'un ko, niveau fort

Comprendre la fin de partie (2/5)

Diagramme 12

On suppose ici (dia.12) qu’il n’y a pas eu de prisonniers. Sans compter les territoires, que représente pour Noir le fait de prendre la pierre blanche par ko ?

Comprendre la fin de partie (2/5)

Diagramme 13

Réponse : imaginons le dia.13. Noir prend en 1, Blanc connecte en 2 et 4 pendant que noir connecte. 
Bilan : un point pour Noir, l'initiative n'ayant pas changé de main (de même, si Blanc commence, vérifiez que Noir peut toujours prendre et connecter un seul des trois ko). Donc, avec trois ko de ce type, noir a un point. Il y a donc 1/3 de point pour noir dans le dia.12.

Tags yose