Recommander Imprimer

Regard sur le match AlphaGo - Fan Hui [4/5] : Fan Hui, champion d'Europe

Publié le 10/10/16 par Clément Béni

 Dans les précédents billets nous avons regardé pourquoi le go était un défi de taille pour la recherche en intelligence artificielle et le chemin parcouru jusqu’à AlphaGo.

Dans ce quatrième billet de regard sur le match AlphaGo – Fan Hui nous allons nous intéresser au(x) multiple(s) champion(s) d’Europe français. Car oui, il existe plusieurs titres européens et il en détenait plusieurs en 2015 !

Voici donc une présentation de Fan Hui, champion d’Europe individuel (2013-2015), par équipe (2015) et du premier tournoi des professionnels européens (2015).

 

 

Joueur(s) professionnel(s)

 

Fan Hui est né en 1981 en Chine et découvre le go à l’âge de six ans dans une école primaire. Il devient professionnel à 15 ans et intègre l’équipe jeune au côté de Gu Li, le futur rival de Lee Sedol.

Pour les lecteurs qui ne seraient pas familiers avec la notion de « joueur professionnel » : il s’agit d’un statut qui donne à son détenteur le droit de participer à certains tournois (parfois richement dotés). Ce sont généralement les vainqueurs d’un tournoi de qualification et il y a souvent une limite d’âge pour pouvoir concourir (~30 ans). Certains joueurs ayant un « niveau professionnel » peuvent ainsi laisser passer leur chance s’ils dépassent cette limite d’âge.

Car il y a bien un « niveau professionnel » : ceux qui accèdent au grade de 1p (premier dan professionnel) ont généralement un niveau de 7-9 dan amateur. La progression en dan se fait ensuite d’après les résultats en tournois, certains comme l’Oteai étant uniquement dédiés à cela. Cependant, si un joueur arrive à se hisser au rang des meilleurs, il peut bénéficier d’une promotion exceptionnelle : ce fut le cas de Lee Sedol qui en eut trois en 2003 (6p, 7p, 9p) … et dans une certaine mesure d’AlphaGo qui a directement été promu 9 dan professionnel.

 

Le pédagogue

 

Lorsque Fan Hui arrive en France au début des années 2000, il fait rapidement sensation en remportant de nombreux tournois. Il sera notamment champion de France Open 2006 et 2013.

Il va également beaucoup s’investir dans la diffusion du go avec la création d’écoles de go à Toulouse, à Paris et plus récemment sur Internet. Il donnera des cours à l’attention des licenciés, écrira de nombreux articles dans la RFG et participera à la formation d’une bonne partie des animateurs diplômés. Il fait également partie des pédagogues de la FFG, a participé à la création de l’équipe de France jeune et animé de nombreux stages.

Il est également l’auteur de L’âme du go (2007) et de la série Le go pas à pas.

 

Champion d’Europe amateur

 

Sur le plan européen, Fan Hui remportera l'Ing Chang Ki Memorial en 2005,2006,2007,2008 et 2009. Naturalisé français en 2013, il remportera dans la foulée le titre européen, qu’il conservera en 2014 et 2015. Il fera également partie de l’équipe de France championne d’Europe en 2015. Il s’est aujourd’hui retiré de la compétition, comme le il raconte dans cet entretien.

Les autres membres de l’équipe de France 2015 sont :

En 2008, plusieurs équipes françaises ont fini en bonne place dans le tournoi par équipe d'alors. Depuis 2010, les équipes sont nationales et l'équipe de France s'est classé 4e en 2012 et finira sur la 3e marche du podium en 2014 et 2016. Et en individuel, voici les autres français qui ont réussi à se placer sur un podium européen :

Paul Drouot est également, avec Myrtille Cristiani, champion d'Europe de Pair-go 2002. Dans cette discipline, il faut également saluer la 3e place en 1999 de la paire Marie-Claire Chaine - Farid Ben Malek (champion de France 1993,98,2002).

En 2017 le championnat d'Europe jeune a lieu à Grenoble les 18-20 février (http://eygc2017.jeudego.org/) et celui de Pair-go à Strasbourg les 1-2 avril (http://pairgo.gostrasbourg.fr/).

 

Champion d'Europe des professionnel

 

Fan Hui a également remporté en février 2016 le 1er championnat des professionnel Européen, face à Mateusz Surma, Ilya Shikshin, Ali Jabarin et Alexander Dinerchtein.

Ce dernier été champion d'Europe en 1999, 2000, 2002, 2003, 2004, 2005 et 2009 et a lui aussi gagné l'Ing Chang Ki Memorial (2001, 2002). Il est surtout l'un des rares européen à être passé professionnel en Asie (il est en fait l'un des rares non-asiatiques a avoir été promu professionnel avant 2014 avec Mickael Redmond 9p, Hans Reinhard Pietsch 6p, Catalin Taranu 5p, Joanne Missingham 6p, Janice Kim 3p, Manfred Wimmer 2p, Svetlana Shikshina 1p, Diana Koszegi 1p, Maria Zakharchenko 1p, James Kerwin 1p et Francis Meyer 1p). Les autres sont passé professionnel avec le système professionnel européen : Ali Jabarin lors de la première édition en 2014 (avec Pavol Lisy), Mateusz Surma et Ilya Shikshin l'année suivante.

En 2016, c'est Artem Kachanovsky qui a été promu par ce système européen et il y aura un nouveau professionnel européen au Japon : le finlandais Antti Tormanen.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir