Recommander Imprimer

Compte rendu du 34ème Paris-Meijin

Publié le 28/12/16 par Clément Béni

Jérôme Hubert nous livre un compte rendu du 34ème Paris-Meijin.

Cette année encore, de nombreux fan du jeu de go se sont réunis lors des deux week-ends du 26-27 Novembre et 3-4 Décembre 2016, au club de l’ouest Parisien dans le 15e à l‘occasion du 34e tournoi du Paris Meijin.

Nos sponsors habituels, Canon France, le journal Asahi, la Nihon-Kiin, la société de déménagement Nippon Transeuro et l’association des ressortissants japonais de la région de Fukushima nous ont soutenus. Nous les remercions tous.

Laureats ParisMeijinD 2016Vainqueur catégorie < 10 kyu - Antonin Masseau

 

Laureats MeijinC 2016
Vainqueur du Paris Meijin C 2016 Linh Vu TU

 

Le premier week-end, ce sont les joueurs de 20 kyû à 5 kyû au nombre de 59 qui sont entrés en compétition pour les 5 rondes du tournoi. Chaque année le niveau semble monter, car beaucoup de joueurs s’entrainent sur Internet. Ce sont finalement Vu Linh TU classé 5e kyû FFG qui l’a emporté dans la catégorie C et Antonin Masseau dans la catégorie 10 kyû et plus avec 5 victoires.

Pour le second week-end, 64 joueurs se sont retrouvés de 4e kyû à 6e dan.

Laureats MeijinB2016Vainqueur du Paris Meijin B - Linh Vu Tu

 

Laureats MeijinA 2016Vainqueur du Paris Meijin A - Gao Jiaxin

Parmi les 35 participants du B,  c’est encore Vu Linh TU, qualifié du tour précédent qui l’emporte en battant en finale Frédéric Berthomier, 1er kyû d’Aligre.

Pour le Meijin A, nous avions cette année la visite du joueur 6d Chinois Jiaxin GAO qui a réussi à triompher sur tous ces adversaires

 

Paris Meijin 2016 - Témoignage de Jiaxin GAO

34parismeijin GAO

« I am a Chinese university student, and I came to France this September for doing a master at Paris-Sud University in computer science. I like France very much, the scenery is very beautiful and people are very kind and help me a lot!

   I learned go when I was 6 years old, my father can play go although he can't play very well ; he likes go so much that he introduced this miracle game to me. I was attracted by go the fist time I played it, and it has followed me 15 years! I played go on the Internet and watched videos about go. There was a time when I didn't play much because I was busy at my courses, but after I went to university in China, I have much free time and could play go a lot. I have won a few prizes in the go games of Shandong and Shaanxi provinces in China, I have made many good friends through go ; that's also a big progress.

When I came to Paris, I also wanted to play go very much. I knew Dai Junfu as he is even famous in China. He introduced this tournament to me, and he said he wanted to play with me face to face. But he was too busy so he didn't take part in the tournament. At first, I was a little nervous, because I couldn't speak French well. But then I found go was the best language! I found there are so many people liking go in Paris, like me. In this tournament, all of my opponents were very strong and it's not easy to win each game. Especially the last game, I was almost lost. I have to say I am so lucky. All the players are serious, and they don't care much about the results. I have made a lot of good friends here, they are very friendly to me, and we can usually play go after the tournament; I wish to take part in more tournaments in France.

Thanks again for organizing this tournament; it's really a hard work. »

Paris Meijin 2016 - Témoignage de Linh Vu TU

TU« J'ai 12 ans, et je suis élève en quatrième au collège. Il y a un an et demi, ma mère m'a présenté le jeu de go mais elle ne connaissait rien de plus que les règles. Ce qui m'a vraiment lancé dans ce jeu, c'est le manga "Hikaru no go". Mes parents m'ont donc inscrit au club de go d'Antony en septembre 2015. J'ai un certain nombre de livres chez moi, ce qui m'a permis d'apprendre rapidement la théorie et de progresser assez rapidement, en même temps que j'allais une fois par semaine au club.

Pour le Meijin C j'étais assez confiant et assez encouragé par mes résultats. Cependant, arrivé au Meijin B, je ne pensais vraiment pas gagner, j'espérais au mieux trois victoires. J'aurais pensé que le niveau nécessaire pour gagner était encore un peu loin. J'ai été assez étonné par mes performances. »

Commentaires  

#4 Julien MALTERE 30-12-2016 15:51
Bonjour,
vous avez marqué que Frédéric Berthomier fait partis du club d'Aligre, ce qui n'est pas le cas !!
Citer
#3 Clément Béni 29-12-2016 16:34
Traduction du témoignage de Jiaxin GAO :

Je suis un étudiant chinois, et je suis venu en France au mois de septembre pour faire un master à l'université Paris-Sud en informatique.

J'aime beaucoup la France, le paysage est magnifique et les gens sont très gentils et m'aident beaucoup !

J'ai appris le go lorsque j'avais 6 ans, mon père pouvait jouer au go même s'il ne jouait pas très bien ; il aimait tellement le go que ça m'a introduit ce jeux miraculeux qu'est le go. J'ai été attiré par le go la première fois que j'y ai joué, et ça m'a suivi pendant 15 ans !
Citer
#2 Clément Béni 29-12-2016 16:33
(suite)

J'ai joué au go sur Internet et regardé des vidéos sur le go. Pendant un temps je n'ai pas pu y jouer beaucoup car j'étais très occupé par les cours, mais lorsque je suis arrivé à l'Université j'ai eu plus de temps libre et pouvais jouer souvent au go.

J'ai gagné plusieurs prix au jeu de go dans les provinces de Shandong et Shaanxi en Chine, je me suis fais beaucoup de bon amis grâce au go ; c'était également un gros progrès.

Lorsque je suis venu à Paris, je voulais vraiment jouer au go. Je connaissais Dai Junfu comme il est célèbre en Chine. Il m'a parlé de ce tournoi, et m'a dit qu'il voulais un face-à-face avec moi. Mais il était trop occupé et n'a pas pu participer au tournoi. Tout d'abord j'étais un peu nerveux, car je ne parle pas français. Puis j'ai trouvé que le go était le meilleur langage !
Citer
#1 Clément Béni 29-12-2016 16:32
(suite)

J'ai trouvé qu'il y a beaucoup de personnes à Paris qui aiment le go, comme moi. Dans ce tournoi, tous mes adversaires était très forts et ça n'était pas facile de gagner chaque partie. Particulièremen t la dernière partie, j'étais en train de perdre. Je dois dire que j'ai de la chance. Tous les joueurs sont sérieux, et ne se préoccupent pas des résultats. Je me suis fait beaucoup d'amis ici, il sont très gentils avec moi ; j'espère participer à plus de tournois en France.

A nouveau merci aux organisateurs de ce tournois, c'est vraiment un travail difficile.

Thanks again for organizing this tournament; it's really a hard work.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir