Blog

Honinbo Féminin: Fujisawa Rina en quête de records.

Publié le 3/12/14 par Vincent Mugnier

Du côté féminin également la relève frappe déjà à la porte des grands tournois. Fujisawa Rina y fait une entrée fracassante, les records de jeunesse vont tomber...

ACHospital-2014

Fujisawa Rina en kimono rouge face à Okuda Aya. (Source: Nihon Kiin)

Tout d'abord une mise en bouche avant le Honinbo: cette année nous avons le droit à un nouveau tournoi majeur féminin, le mieux doté du circuit qui plus est: la Coupe de l’Hôpital Central d'Aizu. Oui, le nom n'est pas très glamour, mais le tournoi n'en sera pas moins intéressant, au contraire. Pour cette première, pas de tenante du titre bien évidemment, il se tenait donc sous forme de tournoi à élimination directe et la finale se jouait en une seule partie.

Habituellement le gain d'un ko sur la troisième ligne en milieu de partie, comme celui commençant au coup 42, est plutôt agréable. Mais le résultat au coup 54 semble un peu décevant: blanc a perdu le coin supérieur gauche, ne peux pas attaquer sévèrement le bord gauche, a renforcé le bord droit et paraît un peu surconcentré. Fujisawa Rina remporte par abandon son premier titre majeur féminin à tout juste 16 ans! Nouveau record de jeunesse.

Honino Féminin 2014

Mukai Chiaki, à droite, affronte Fujisawa Rina sous l’œil attentif de Michael Redmond. (Source: Nihon Kiin)

Pour le Honinbo, elle rencontre une joueuse bien plus expérimentée: Mukai Chiaki 5p, 7 fois challengeur de titres majeurs et tenante du titre.

Le fuseki sur le bord gauche est assez fréquent en ce moment. Fujisawa Rina construit élégamment un moyo central après le combat sur le bord gauche qui lui permet de prendre l'avantage. Ne vous y trompez pas ce qui peut sembler être une invasion avortée en bas du goban après l'attaque 81 et 83 est en fait excellent pour noir avec la prise d'adji dans le coin et la fermeture du centre en sente. Au yose, très beau tenuki 107 et 112 qui entraînent un combat parfaitement lu par la challengeur dans le quart droit inférieur. Pour se rattraper blanc n'a d'autre choix que de jouer le ko 182 et de faire tenuki sur l'atari 217. Mais noir est bel et bien vivant en haut, ce qui contraint Mukai Chiaki à l'abandon. Je vous encourage à tenter de résoudre le tsumego si blanc coupe au niveau du hoshi central de bord.

Peu de choses à dire sur cette deuxième partie, si ce n'est que ce n'est pas la première fois que Fujisawa Rina remporte une partie serrée contre une top pro. Son yose semble d’ors et déjà excellent malgré son jeune âge. 2-0, Mukai Chiaki se doit de réagir pour éviter l'humiliation et la perte de son titre.

En utilisant une nouvelle fois une stratégie de moyo, noir oblige blanc à une tentative de réduction avec 86 et 88 mais les deux réponses à ces coups entraînent un long combat légèrement favorable à la jeune joueuse lui permettant de fermer le centre avec 103 et 107. La belle séquence de yose commençant par 159 achève la victoire finale.

Quatre ans seulement après son accès au monde professionnel, Fujisawa Rina obtient avec un éclatant 3-0 son deuxième titre majeur en autant de finales. On attend avec impatience ses futures rencontres avec Xie Yimin!

Honino Féminin 2014-1

Fujisawa Rina après sa victoire. (Source: Nihon Kiin)

Bonus:

En réponse au commentaire de mocramis, voici quelques séquences possibles si dans la première partie du Honinbo blanc joue 148 en 150 (merci à Motoki).

Commentaires  

#4 mocramis 04-12-2014 15:37
Citation en provenance du commentaire précédent de Vincent Mugnier :
@mocramis: Motoki nous a fait le plaisir de commenter ce coup. J'ai ajouté un fichier en bonus à la fin de l'article pour vous le transmettre.

Merci Beaucoup a Motoki et a toi :)

(aie aie aie, J'ai encore de gros proges a faire en lecture, Je n'avais pas du tout remarque a quel point le cntre etait faible )
Citer
#3 Vincent Mugnier 04-12-2014 14:48
@mocramis: Motoki nous a fait le plaisir de commenter ce coup. J'ai ajouté un fichier en bonus à la fin de l'article pour vous le transmettre.

@Julien: Merci beaucoup, il est sympathique ce tsumego hein ;). La semaine prochaine article sur la Nongshim Cup, un tournoi original et très sympa entre la Chine, la Corée et le Japon.
Citer
#2 Julien PAYRAT 04-12-2014 10:52
Très bon article comme toujours Vincent !

Le tsumego est vraiment sympas, j'ai passé un bon moment dessus ! Pas très sympas de la part de noir de s'acharner sur le ponnuki pour vivre :)

Au plaisir de nouveaux articles !!!

Que le Japon se porte bien ! Gl&HF
Citer
#1 mocramis 03-12-2014 15:23
Merci pour l'article ! le rythme s'accelere franchement sur le blog :)

Je suis curieux du coup 148 sur la premiere partie du honimbo feminin: blanc ne peut-il pas jouer p7 (joue en 150) et couper noir au lieu de m9 ?
Sur cette meme partie, 223 est vraiment impressionant (vu que c'est ce qui autorise le fameux tsumego), d'autant que son adversaire ne semble pas le voir.

Sinon, Rina est bien la petite fille de Fushisawa Shuko non ?
Citer

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir