Blog

Gosei 2014: Le retour de Kono Rin.

Publié le 31/10/14 par Vincent Mugnier

Cela faisait quelques années qu'on voyait peu Kono Rin dans les grands évènements, mais depuis cet été, il revient en forme et dans plusieurs tournois en même temps. Le voici en challengeur du Gosei, contre Iyama Yuta bien évidemment.

 Kono Rin Gosei 2014

Kono Rin. (Source: Nihon Kiin)

Vu que nous allons le retrouver bientôt dans d'autres articles et que c'est la première fois qu'il apparaît dans ces pages, une brève présentation s'impose. Né en 1981, Kono Rin est passé pro à l'âge de 15 ans. Il remporte son premier tournoi majeur en 2005: le Tengen, qu'il conservera deux fois. Son dernier titre remonte à 2010 avec la NEC Cup et il fut également challenger du Tengen en 2012 et du Gosei en 2013. Cette été, il fait sa réapparition en force. On l'a même vu en finale d'un grand tournoi international: la 26ème Asian TV Cup contre Lee Sedol.

L'année dernière il avait perdu en finale de ce même tournoi 3 à 2, est-il toujours en mesure d'inquiéter le numéro 1 japonais?

Après un fuseki équilibré, l'échange 43-44 semble sensiblement bon pour Noir. Très vite, en essayant de profiter de l'adji au maximum Iyama va faire le pas de trop avec 62. Au coup 129, la mort de son groupe le contraint à l'abandon.

Magnifique vengeance d'Iyama Yuta, cette fois c'est Kono Rin qui est trop gourmand avec 78 et 80. Le ko à deux étapes qui en résulte 70 coups plus tard n'est pas jouable pour Blanc.

Il est plutôt rare de voir d'énormes groupe mourir en finale d'un grand tournoi. Les joueurs y sont généralement beaucoup plus prudents qu'à l'accoutumée. Cela promet pour la suite.

Au japon, ces deux joueurs sont réputés pour leur style très solide. Mais lorsqu'ils se rencontrent, ils se livrent souvent à une guerre totale. C'est pourquoi leurs parties sont très suivies. Celle-ci en est un très bon exemple et a laissé de nombreux pros perplexes. Je serai donc bien en mal de dire où est l'erreur avec certitude. L'issue du combat à droite semble légèrement favorable à Noir, mais après l'échange autour de C10, les possibilités se multiplient pour aboutir à la mort du groupe du bas. Il est possible que le coup 187 en P1 à la place de Q1 ait permis à Noir de vivre, mais avec quelles conséquences sur le reste du goban, cela reste difficile à déterminer. Dans tous les cas, cette partie en a laissé plus d'un songeur. 2-1 pour Iyama Yuta maintenant à une victoire d'un troisième Gosei consécutif.

Un peu de repos dans cette 4ème partie. Pas beaucoup de combat à répercutions multiples, et Kono Rin s'impose par abandon grâce à une marge confortable avant le petit yose. La 5ème et dernière ronde décidera donc du vainqueur.

 Belle lecture d'Iyama Yuta avec le groupe central et Kono Rin n'a pas d'autre choix que de jouer un ko défavorable en H15 avec le coup 175. La situation est alors presque désespérée d'où la dernière escarmouche, vouée à l'échec, dans le coin en bas à gauche. Mais le tenant du titre ne laisse pas échapper la victoire finale.

Nous reverrons bientôt ces deux rivaux, dans le Meijin cette fois.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir