Blog

Jubango: Lee Sedol vs Gu Li ou le choc des titans

Publié le 18/11/14 par Vincent Mugnier

Beaucoup d'entre vous nous demandent des articles internationaux. À la rédaction, nous avons donc décidé de vous rapporter un incontournable de l'année 2014 entre deux monuments du go: le Jubango entre Gu Li et Lee Sedol.

 Jubango

Gu Li, à droite, et Lee Sedol prennent la pose. (Source: GoGameGuru)

À l'origine, les Jubango étaient des séries de 10 parties fréquemment utilisés à l'ère Edo (1603-1868) pour déterminer le joueur le plus fort, décider d'une promotion ou encore comme match d'exhibition. Ils deviennent de plus en plus sponsorisés à l'ère Meiji (1868-1912) et concernent souvent les élèves prometteurs, des groupes d'études ou des matchs pédagogiques. Au XXème siècle, les plus célèbres exemples concernent ceux entre Go Seigen et les plus grands joueurs japonais du moment. Rarement utilisés et médiatisés de nos jours, nous avons la chance de pouvoir assister au retour de ce type de rencontre avec deux monstres sacrés des go chinois et coréens: j'ai nommé, Gu Li 9p et Lee Sedol 9p.

Sauf si vous avez pratiqué le go seul dans une grotte ces 10 dernières années, vous avez certainement entendu parlé de Lee Sedol. Mais juste au cas où, voici une brève présentation de cette légende coréenne.

A 32 ans, il compte une trentaine de titre majeurs coréens et internationaux. Son style est assez spectaculaire de par ses prises de risques et le chaos apparent de sa stratégie. Ses capacités de lecture rapide et profonde font de ses attaques de chuban (milieu de partie) un chauchemar pour ses adversaires. Tout cela à l'opposé de son apparence extérieure plutôt douce et sage.

Deuxième victoire d'affilé pour Lee Sedol, ce jubango commence mal pour Gu Li pourtant considéré comme le grand rival de son adversaire.

Numéro 1 chinois de nombreuses années, il a obtenu une quarantaine de titres en grand chelem et à l'international au cours de sa carrière. Il est réputé pour sa qualité de début de partie, ses capacités d'invasion exceptionnelles et son style combatif. En privé, il est très apprécié par ses pairs pour sa facilité d'accès et son caractère enjoué.

Victoire de Gu Li pour revenir au score 2-1. Les deux joueurs s'étaient rencontrés à 44 reprises en Juillet 2014. Le score était de 22 à 21 en faveur de Lee Sedol avec notamment une célèbre partie nulle pour cause de... quadruple ko!

2 partout, les deux joueurs iront-ils jusqu'au bout des 10 parties?

Jubango-2

Commentaire de la partie sous l’œil attentif des journalistes. (Source: GoGameGuru)

En 2013 Lee Sedol a annoncé son retrait de la compétition pour 2016, date à laquelle il compte partir enseigner le go aux États-Unis. En attendant, il reste toujours aussi compétitif; le joueur coréen prend de nouveau les devants, 3-2.

Encore une victoire par abandon, plus que deux et Lee Sedol pourrait l'emporter.

Gu Li confirme ça relative méforme du moment. À 5-2, il ne peut plus espérer qu'un match nul dans cette rencontre.

Malgré une dernière partie serrée, le joueur chinois ne peut remonter face au maître du yose qu'est Lee Sedol. Cette confrontation légendaire s'achève donc par une nette victoire de Lee Sedol 6-2.

Vu le succès remporté par cette expérience, espérons que nous pourrons assister à beaucoup d'autres jubango à l'avenir.

Jubango-1

La fille de Lee Sedol vient féliciter son papa. (Source: Weiqi To Go)

Commentaires  

#3 Stefanie 18-07-2017 00:54
Obrigado! R: Nunca existe!!! É complexo jamais é?
Citer
#2 João Vicente 25-06-2017 00:54
Faça assim mesmo por regresso a 50 ocasiões ao tempo ou melhor.
Citer
#1 Appartenir 20-03-2015 11:54
Superbe article ! Hâte de lire le prochain
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir