Blog

Deuxième coupe Globis

Publié le 22/05/15 par John Power

La coupe Globis, un tournoi japonais pour joueurs de moins de 20 ans, débute le 7 mai. Dans le cadre du partenariat avec l'e-journal de l'AGA, nous traduisons les articles de John Power qui couvre cet événement depuis le Japon.

Traduction: Olivier Dulac - Benjamin Hellouin

La coupe Globis, un tournoi japonais pour joueurs de moins de 20 ans, débute le 7 mai. Dans le cadre du partenariat avec l'e-journal de l'AGA, nous traduisons les articles de John Power qui couvre cet événement depuis le Japon.

Traduction: Olivier Dulac - Benjamin Hellouin

La Coupe Globis

La Coupe Globis a été créée l'année dernière. Son nom officiel est "Globis Cup World Igo U-20". Elle est organisée par la Nihon Ki-in, et sponsorisée principalement par la société Globis, avec le soutien des entreprises Otsuka Pharmaceuticals et Kitami Hakka Tsusho Inc.

2015.05.04 globis cup logo img

Logo de la coupe Globis.

Globis est une entreprise à capital risque qui fournit aussi des services éducatifs en business et management. Le tournoi a lieu dans une université gérée par cette companie, la Graduate School of Management de l'université Globis. Le co-sponsor Kitami Hakka Tsusho est spécialisé dans les produits à base de menthe poivrée de différentes sortes (nourriture, cosmétiques, etc.). L'entreprise est basée dans la cité de Kitami, au nord-ouest d'Hokkaido.

Le premier tournoi fut un triomphe pour le Japon, Ichiriki Ryo 7p battant en finale Kyo Kagen 2p, un membre taïwanais de la Nihon Ki-in. Les trois premiers prix sont de 3 millions de yens (plus de 20000 euros), 500000 yens, et 200000 yens. Les participants cette année doivent avoir moins de 20 ans au 1er janvier 2015. En tant que pays hôte, le Japon compte 6 des 16 participants.

2015.05.04 globis

Logo de la compagnie Globis.

Les participants sont, par pays :

Japon : Ichiriki Ryo 7p (automatiquement qualifié), Yo Seiki 7p, Motoki Katsuya 3p, Fujimura Yosuke 2p, Sada Atsushi 2p, and Koyama Kuya 2p.
Chine : Yang Dingxin 3p, Guang Yunsong 3p, and Li Qincheng 2p.
Corée : Na Hyeon 6p, Yi Dong-hyun 5p, and Shin Jin-so 3p.
Taipei Chinois : Lin Junyan 6p.
Europe : Pavol Lisy 1p.
USA : Lionel Zhang 7d.
Thaïlande : Krit Jamkachornkiat 7d.

Le tournoi commencera le 7 mai par une réception et se déroulera au rythme de deux parties par jour du vendredi 8 mai au dimanche 10 mai.

Le tournoi utilisera un système de temps similaire à celui de la NHK (30 secondes par coup, plus 10 minutes de temps de reflexion, utilisable par bloc de 1 minute. Lors des retransmissions télévisées, cela donne en général des parties de 90 minutes). Le tournoi est à élimination directe, mais la première ronde est à double élimination : les joueurs sont séparés en 4 groupes. Deux victoires vous emmènent à la ronde suivante, deux défaites vous éliminent. Dans les premières rondes, les joueurs du même pays ne joueront pas l'un contre l'autre.

Joueurs à surveiller : les favoris pour le Japon sont Ichiriki et Yo, mais le grand favori est probablement Na Hyeon, qui est déjà très présent sur la scène internationale depuis deux ans.

Premier jour

Tirage de la Coupe Globis; le tournoi commence vendredi

La cérémonie d'ouverture de la 2ème coupe Globis a eu lieu jeudi 7 mai à l'université Globis de Kojimachi, Tokyo. L'université comprend une école de Management et offre un MBA (Maîtrise en administration des affaires), un cas assez unique parmi les sponsors de tournois de Go. Elle est située à quelques patés de maison de la Nihon Ki-in à Ichigaya, à 7 ou 8 minutes d'une montée à pied en direction de Kojimachi. C'est très pratique pour les membres de la Nihon Ki-in (joueurs et personnel) qui seront au tournoi.

La réception a débuté par un concert énergétique de wadaiko (percussions japonaises). Le son, assez fort pour remplir un stade, était impressionnant dans le hall de réception.

Lors de son discours de bienvenue, Hori Yoshito, le Président de l'Université Globis, a accueilli les participants venant des 4 coins de la planète, et a réaffirmé son intention de maintenir ce tournoi pendant 30 ans. Vinrent ensuite un discours de Wada Norio, président du conseil de direction de la Nihon Ki-in, et un toast. Pour le tirage, les joueurs furent interviewés sur scène, chacun introduit par un roulement de tambours.

2015.05.04 globis cup logo img

Logo de la coupe Globis

Les 16 joueurs sont répartis en 4 groupes. Ils vont jouer 2 ou 3 parties entre eux. Deux victoires qualifient pour la ronde suivante, et deux défaites sont éliminatoires. Vous pouvez donc avancer avec un score de 2-0 ou de 2-1. 
Les joueurs ont tiré leur groupe ainsi que leur place dans le groupe. Les 4 groupes sont listés ci-dessous. Vendredi, le premier joueur listé jouera contre le second, et le troisième rencontrera le quatrième. Pour cette première partie, les joueurs venant du même pays ne se rencontreront pas. 
(Les noms coréens correspondent désormais au programme officiel, qui sont un peu différents de ceux annoncés dans l'article précédent)

Groupe A Ichiriki Ryo (Japon), Huang Yunsong (Chine); Yo Seiki (Japon), Lin Junyan (Taipei chinois).
Groupe B Fujimura Yosuke (Japon), Lee Donghun (Corée); Yang Dingxin (Chine), Pavol Lisy (Europe).
Groupe C Motoki Katsuya (Japon), Li Qincheng (Chine); Shin Jin Seo (Corée), Lionel Zhang (USA).
Groupe D Sada Atsushi (Japon), Na Hyun (Corée); Koyama Kuya (Japon), Krit Jamkachornkiat (Thaïlande).

Les joueurs sont restés concis dans leurs discours sur scène, exprimant leur gratitude envers les sponsors ou déclarant qu'ils vont faire de leur mieux. Seul un joueur a dit tout haut ce que les autres pensaient sans doute. Na Hyun a déclaré qu'il rattrapera sa mauvaise performance de l'an passé (défaite contre Ichiriki en quart de finale) et qu'il fera de son mieux pour atteindre la finale et la remporter.

Il y eut un certain émoi dans l'audience quand Ichiriki et Yo atterrirent dans le même groupe. Les fans japonais aimeraient les voir s'affronter en finale, et ils vont donc espérer qu'ils l'atteindront quand même tous les deux. D'après le système d'appariement, ils ne joueront pas ensemble lors de la 2ème partie du premier tour, mais ils devront le faire pour la 3ème partie s'ils sont tous les deux à 1-1.

M. Hori a exprimé son appréciation de la présence de l'E-Journal. Plusieurs des autres invités sont aussi des abonnés.

Jour 2 et 3

Coupe Globis : La Chine et la Corée se partagent les places en demi-finale.

La 2ème coupe Globis a débuté ce vendredi 8 mai, avec les deux premieres parties de la première ronde de chacun des 4 groupes (voir ici pour les photos des joueurs sur le site de la Nihon Ki-in (en japonais)).

Pour 4 joueurs, deux parties ont suffi pour sécuriser leur place en quarts de finale avec deux victoires consécutives : Huang Yunsong et Li Qincheng, de Chine, et Lee Donghun et Na Hyun, de Corée. (Huang Yunsong était auparavant appelé Huang Kuang par erreur). Les 6 joueurs japonais ont tous fait un score de 1-1, ce qui veut dire que leur destin a été décidé lors de la 3ème partie, jouée samedi matin. Malheureusement, les joueurs venus d'ailleurs que l'extrême-orient, Pavol Lisy de Slovaquie, Lionel Zhang des Etats-Unis et Krit Jamkachornkiat de Thaïlande, furent tous éliminés dès vendredi.

2015.05.09 globis players

Participants de la coupe Globis, par pays

Une autre correction : le programme liste Krit en tant que 7 dan amateur, mais elle est en réalité 4 dan.  
Le 4ème joueur à être éliminé le premier jour fut Lin Junyan de Taipei chinois. Voici les résultats complets du premier jour :

Groupe A :

(Partie 1) Huang Yunsong 3p (Chine, Blanc) bat Ichiriki Ryo 7p (Japon) par abandon ; Yo Seiki 7p (Japon, Noir) bat Lin Junyan 6p (Taipei Chinois) par 0,5 point.

(Partie 2) Huang (Noir) bat Yo par abandon ; Ichiriki (Blanc) bat Lin par abandon.

Groupe B :

(Partie 1) Lee Donghun 5p (Corée) bat Fujimura 2p (Japon) par abandon (couleurs non indiquées) ; Yang Dingxin (Blanc) bat Pavol Lisy 1p (Slovaquie) par abandon ;

(Partie 2) Lee (Noir) bat Yang par abandon ; Fujimura (Blanc) bat Lisy par abandon.

Groupe C :
(Partie 1) Li Qincheng 2p (Chine) bat Motoki Katsuya 3p (Japon) par abandon (couleurs non indiquées) ; Shin Jin Seo 3p (Corée, Blanc) bat Lionel Zhang 7D (USA) par 12,5 points

(Partie 2) Li (Blanc) bat Shin par abandon ; Motoki (Blanc) bat Zhang par 9,5 points.

Groupe D : 
(Partie 1) Na Hyun 6p (Corée, Blanc) bat Sada Atsushi 2p (Japon) par abandon ; Koyama Kuya 2p (Japon, Noir) bat Krit Jamkachornkiat 4d (Thaïlande) par abandon ; 

(Partie 2) Na (Blanc) bat Koyama par abandon ; Sada (Noir) bat Jamkachornkiat au temps.

La 3ème partie fut jouée samedi matin. Avec 6 représentants japonais encore présents dans les 4 groupes, 4 d'entre eux ont du se rencontrer. Malheureusement pour le Japon, ce fut le cas pour ses 2 meilleurs joueurs : Yo Seiki l'emporte sur Ichiriki, le vainqueur de l'année précédente.

Troisième partie :
Yo (Noir) bat Ichiriki par abandon ; 
Yang (Blanc) bat Fujimura par abandon ; 
Shin (Blanc) bat Motoki par abandon ;
Sada (Noir) bat Koyama par 2,5 points.

Au final, les 3 joueurs chinois et les 3 joueurs coréens sont parvenus en quarts de finale, accompagnés de 2 représentants japonais. Les quarts de finale furent joués samedi après-midi à 13h.

Quarts de finale : 
Huang (Blanc) bat Shin par abandon ; 
Lee (Blanc) bat Yo par abandon ; 
Li (Blanc) bat Sada par 6.5 points ; 
Na (Blanc) bat Yang par abandon.

Les demi-finales, qui débuteront dimanche à 10h, opposeront Huang contre Lee et Li contre Na. 
La coupe "Globis Cup World Igo U-20" est organisée par la Nihon Ki-in et son sponsor principal est l'entreprise Globis, secondé par Otsuka Pharmaceuticals et Kitami Hakka Tsusho Inc.

 

Dernier jour

 Huang (Chine) remporte la coupe Globis

2015.05.10 huang r vs na

Huang Yunsong (gauche) contre Na Hyun (droite).

Huang Yunsong (Chine) a vaincu Na Hyun (Corée) et remporte son premier tournoi international. Âgé de 18 ans, il peut désormais se déclarer l'adolescent le plus fort du monde et son ambition pour le futur est de gagner un titre international ouvert. Le niveau dont il a fait preuve lors de cette édition de la coupe Globis était si impressionnant que personne ne pariera contre lui. 

Ce dimanche 10 mai, 3ème jour du tournoi, les demi-finales eurent lien le matin et la finale (ainsi que le match pour la troisième place) étaient l'après-midi. Les 4 matches étaient une rencontre Chine-Corée, car les joueurs Japonais avaient tous été éliminés en quarts de finale.

Dans la 1ère demi-finale, Huang 3p (Blanc) de Chine bat Lee Donghun 5p de Corée par abandon. Leur partie contient un combat spectaculaire où Huang tue un large groupe ennemi.  O Meien 9p, qui donnait un commentaire public de la finale, a fortement complimenté le jeu de Huang lors de cette demi-finale. Selon O, le combat semblait très périlleux à tout le monde et aurait pu pencher d'un coté comme de l'autre ; mais Huang le joua rapidement, sans même utiliser ses 30 secondes par coup. Après coup, selon O, il était clair qu'il avait tout lu avant le début, ce qui représente un superbe exploit.

Dans l'autre demi-finale, Na Hyun 6p de Corée (Noir), le seul joueur à annoncer publiquement son intention de remporter ce tournoi, a battu Li Qincheng 2p de Chine par abandon.

La finale entre Huang et Na débuta à 13h, Huang jouant blanc. Bien qu'aucun représentant japonais ne soit arrivé en finale, il ne restait que peu de sièges libres dans le hall. Les amateurs présents eurent droit à une partie excitante accompagnée d'un excellent commentaire par O Meien 9p et Mannami Nao 3p. O est le commentateur de choix pour les matchs internationaux, car il est très au courant du go international et très ouvert d'esprit. Il n'est pas du tout dogmatique. Bien qu'il soit très connu pour son style particulier, dynamique et très orienté vers l'influence, quand il voit des joueurs suivre un style différent, il n'a aucun problème à reconnaître que des joueurs jouant des coups qu'il n'aime pas personnellement puisse avoir raison.

L'humour de O allait très bien avec la personnalité lumineuse et joyeuse de Mannami Nao, la plus jeune des sœurs Mannami. Elle est devenue une très compétente hôte et commentatrice assistante, et est un vrai atout dans les évènements de go.

Après le premier combat important au début du milieu de partie, O a été surpris quand Huang joua un coup plutôt paisible après avoir réduit la position noire sur le coté droit. O ne pensait que cette réduction serait satisfaisante pour Blanc, mais le coup calme de Huang l'amena a réévaluer son jugement positionnel. Il admit qu'il ne pouvait se faire une opinion définitive, mais qu'il pouvait faire confiance au jugement de Huang à cause de son expérience. Na montra par les quelques coups suivants qu'il se sentait un petit peu en retard. Il se lança à fond dans une attaque contre un groupe blanc pas encore vivant au centre, mais il fut surpassé par Huang dans le combat qui s'ensuivit et abandonna rapidement. 
 

2015.05.10 prizewinners Na Huang and Li

De gauche à droite : Na, Huang & Li.

 Dans le match pour la 3ème place, Li Qincheng (Noir) bat Lee Donghun par abandon. La Chine remporte donc 3 des 4 parties jouées ce jour là.

Un des points les plus intéressants du commentaire de la finale fut que O fit mention à l'"expérience" des joueurs à de multiples reprises. Par exemple : "Je ne sais quoi penser de ce coup, mais je devine que le joueur sait qu'il marche grâce à son expérience". Ces joueurs sont des adolescents, et bien qu'ils n'aient de toute évidence pas encore pu jouer beaucoup de parties, O semblait faire référence très haut niveau de compétition entre la Chine et la Corée. Même très jeunes, leurs représentants dans ce tournoi sont déjà des joueurs au top niveau dans leurs pays respectifs, où les stars du go semblent apparaitre très tôt. Ce n'est pas tellement le cas au Japon (avec l'exception notable d'Iyama Yuta). 

La force des équipes chinoise et coréenne se traduit dans leurs classements. Hori Masao, le père du président de l'Université Globis, Hori Yoshito, a attiré mon attention sur un site Japonais qui classe 900 professionnels (voir ici si vous pouvez lire les caractère chinois ; le site contient des classements remontant jusqu'en 1989).  L'équipe chinoise est devant dans ce classement. Yang Dingshin, 16 ans, est classé 18ème mondial, et le vainqueur du tournoi, Huang (18 ans) 46ème, et Li Qincheng (16 ans) 37ème (probablement grâce à sa victoire dans la coupe CCTV Cup l'année dernière).  

Les meilleurs coréens sont Lee Donghun, 17 ans et 23ème, Na, 20 ans et 27ème, et Shin Jin Seo, 15 ans seulement et 75ème.  Quant aux Japonais, Ichiriki (17 ans) est 128ème et Yo Seiki (19 ans) est 195ème, et les autres sont bien plus bas dans le classement.

 

Finale commentée

 

Finale de la deuxième coupe Globis
Blanc : Huang Yunsong 3p (Chine)
Noir : Na Hyun 6p (Corée)
Jouée le 10 mai 2015 à l'école de management, Université Globis
Commentaire par O Meien 9p

 


 
Ce fut sans surprise que Na Hyun arriva en finale de ce tournoi pour joueurs de moins de 20 ans, vu qu'il est un des meilleurs jeunes joueurs en Corée. Parmi les joueurs chinois, on aurait pu s'attendre à trouver Yang Dingshin, 18ème mondial, ou Li Qincheng, qui a gagné la coupe CCTV l'année dernière (un tournoi télévisé similaire à la coupe NHK au Japon), mais Huang fut le participant surprise. Âgé de 18 ans, il est en fait plus agé de 2 ans que les 2 autres représentants chinois, et on pourrait croire qu'il a fait valoir cette différence d'age.
Le commentaire suivant est une version développée du résumé de Go Weekly du commentaire public donné par O Meien, avec Mannami Nao 3p comme assistante.

2015.05.24 globis 1 49 300x298

 1-49

Cette ouverture, avec Noir ignorant 8 pour faire un coup d'approche en 9, est très populaire ces temps-ci. On en trouve plein d'exemples dans les parties récentes, et même dans la partie décidant de la 3ème place.

O : "Jadis, Noir aurait capturé 16 plutôt que de jouer en 21, mais maintenant 21 est devenu le coup habituel. Je ne sais pas lequel est le meilleur..." Les coups jusqu'à 21 étaient autrefois considérés joseki, mais maintenant on voit souvent la continuation jusqu'à 25. La quantité de recherche en Chine et en Corée sur cette ouverture est incalculable. "Mais je ne le joue pas en tant que Blanc. Je ne comprends pas pourquoi Blanc s'enfonce dans le coin nord-est. En réalité, le résultat est un combat égal, donc ma perception du go est probablement déréglée." [rires dans l'audience]

Le saut de deux espaces en 29 est aussi très courant. Le hane en blanc 32 est un point vital. O, en voyant Noir 33: "C'est un coup fort et calme." À la place de 33, on est tenté de jouer en A, mais Blanc a l'attachement en B, donc peut-être que Noir pense que ce territoire sera petit. Après avoir contemplé 33 pendant un moment, O exprima son admiration "Je comprends. Il est fort."

Blanc 36 : Blanc pense que l'échange avec 37 va faire de 36 un coup forçant quand il jouera l'attachement à travers le saut de cheval en C. Noir 39 et Blanc 40 semblent être de force égale. O : "Selon mon intuition, 39 devrait être en D. L'évaluation de Na est que cet échange de 40 pour 39 fait de 39 un coup forçant plutôt qu'un mauvais coup."

Quand Noir s'étend vers le bas avec 41, Blanc attaque à l'intérieur avec l'attachement en 42. C'est le coup en 21 qui laisse à Blanc la marge de manœuvre pour jouer ce coup. O: "C'est pour cela que capturer la pierre directement est meilleur."

2015.05.24 globis dia 1 297x300

Diagramme 1

Noir répond en solidifiant son territoire à partir de 43. Si à la place de 43 Noir fait hane au dessus (1 du Dia. 1 ci-dessus), Blanc joue 2 puis 4, puis glisse en 6 ; cela serait trop dur à gérer pour Noir. Après la partie, Huang montra rapidement la continuation jusqu'en 19 et dit que ce n'est pas mauvais pour Blanc. Huang : "J'ai terminé mes recherches sur l'attachement 43. Je suis confiant concernant les séquences locales. 

2015.05.24 globis 50 99 297x300

50-99

Blanc 54 est un bon coup, calme. O : "Ce type de coups illustrent l'expérience du joueur." Au début, O pensait que le résultat au coup 52 n'était pas intéressant pour Blanc. Il commença à revoir son opinion en voyant 54, puisque Huang était de toute évidence satisfait, et qu'on pouvait se fier à sa perception.

Blanc 60 est un autre coup calme. Ayant joué la séquence forçante sur le coté droit, Blanc pense que c'est suffisant. O commença par dire qu'il ne jouerait pas 60, mais Blanc 62 le convainquit que Huang savait ce qu'il faisait. Après le match, les 2 joueurs furent d'accord pour dire que la partie était en faveur de Blanc à ce stade. C'est pour cela que Noir joue 61 : il doit harceler le seul groupe faible de Blanc pour revenir dans la partie.

Quand Blanc ignore 61, 63 semble une continuation naturelle, mais plus tard les deux joueurs furent d'accord pour dire que l'attachement en 65 à la place du coup 63 aurait rendu la partie plus difficile. L'extension solide de Blanc en 64 marche bien. O: "Ce pourrait bien être le moment décisif de cette partie." Cela ne veut pas du tout dire que la partie est gagnée pour Blanc, mais il a l'avantage.

Noir 77, bloquant Blanc E, est gros, mais le coup Blanc 78 l'est tout autant. Noir 79 est un est une attaque totale qui montre clairement que Noir se sent en retard. O commenta que ce coup était probablement excessif. Il lui apparut immédiatement comme étant trop profond.

Blanc 84 : si Blanc répond à la sonde en 90, Noir a l'intention de pousser vers le bas avec 84, donc résister en 84 est naturel.

La coupe blanche en 92 est un bon coup. Si Noir répond en 97, Blanc a une menace en F, donc Noir tente le tout pour le tout avec 93.

2015.05.24 globis 100 112 300x298100-112

Noir 99 extirpe les pierres centrales. Si Blanc coupe en 103, Noir coupe en 102, et Noir serait en avance dans la course aux libertés. Quand Blanc joue 100, par contre, Noir n'a pas d'autre choix que de renforcer en 103.

Blanc 112 est le coup final : G et H sont miai, donc Noir doit abandonner.

Huang : "Il y a eu une grande pression, mais [gagner] est agréable. Pour la suite, j'aimerai remporter un plus gros tournoi international."

Na : "J'ai perdu sans avoir pu faire quoi que ce soit. J'ai des regrets."

Pendant son commentaire, O dit que la force des meilleurs jeunes joueurs chinois et coréens venait d'un mélange de capacité de lecture et de perception.

Pour l'anecdote, le jour de la finale fut le premier jour où Huang avait une veste plutôt qu'un simple chandail. O commenta qu'en Chine le go est vu comme un sport, donc les jeunes joueurs portent tous des chandails. Les camps d’entraînement sont souvent au même endroit que les entraînements de football, donc les joueurs se sentiraient bizarres s'ils s'habillaient différement. O plaisanta qu'ils passent à la veste quand il atteignent 30 ans. Durant ce tournoi, Ichiriki st les autres joueurs japonais était habillés de costumes rayés et cravates. Un avantage du système japonais, cependant, c'est que les joueurs "socialisent" plus tôt que les joueurs chinois. Il était difficile d'avoir quelques mots d'un des adolescents chinois dans les interviews, mais les adolescents japonais était déjà aguerris au discours en public. Jeudi, durant la réception, Mannami les appela sur la scène à différentes occasions, un peu comme des mini "talk shows" télévisés, et ils s'en sont tous bien tirés.

Mannami a eu un commentaire intéressant à propos des joueurs coréens. Elle a visité la Corée pour étudier le go il y a peu de temps, et elle dit avoir été surprise par la manière qu'ont les jeunes joueurs de discuter entre eux avant le début de la partie. Au Japon, les joueurs se préparent mentalement avant la partie et il n'y pas de bavardage ; le combat commence dès que les joueurs s'assoient. (Elle utilisa le terme de sumo "shikiri," qui fait référence au long face-à-face avant qu'un combat commence.)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir