Blog

Meijin 2015: Takao Shinji tente de ravir un second titre à Iyama Yuta.

Publié le 17/11/15 par Vincent Mugnier

Contrairement à Kono Rin et Yamashita Keigo, Takao Shinji est le seul à résister à la nouvelle vague japonaise en finale (composée principalement d'Iyama Yuta, Ida Atsushi, Murakawa Daisuke et Ichiriki Ryo).

Meijin2015 02

C'est du sérieux ! (Source: Asahi Shinbun)

Mais Iyama est sans faille depuis le début de l'année, ce ne sera surement donc pas aussi simple. Takao arrivera-t-il, comme l'année dernière, à prendre un titre à Iyama?

Admirez le tesuji 58, qui permet de prendre le coin inférieur gauche en sente. Puis, le ko 80 accorde à Blanc un avantage définitif et pousse Takao à rendre les armes malgré la conquête du centre.

Après un fuseki très solide qui autorise Noir à prendre les 4 coins. Takao se retrouve à peut près à égalité. Iyama perfore le bord Nord avec le tesuji 75 et lance un combat féroce pour essayer de forcer l'issue de la partie. Ce coup bien qu'impressionnant se révèle très audacieux et ce n'est qu'à la toute fin que le tenant du titre s'impose d'un demi point après de nombreuses sueurs froides: 2-0.

Meijin2015 01

L'indéboulonnable Takemiya observe avec intéret. (Source: Asahi Shinbun)

Pour être franc, le choix du joseki au Sud-Est m'a tout d'abord paru douteux voir erroné avec la coupe 41. Mais il y a de la magie dans cet Iyama version 2015. Et après s'être vu chasser 3 groupes, il parvient même à tuer le centre. C'en est trop pour Takao qui ne peut qu'abandonner.

Maître des ko, de la vie en espace restreint et des tesuji, Iyama nous montre une nouvelle fois toute l'étendue de son talent. Takao n'aura eu aucune chance dans cette finale et s'incline sur un cinglant 4-0. Le champion a maintenant la route dégagée pour repartir à la conquête des 3 titres qu'il lui manque pour réussir ce que personne n'a fait avant lui en obtenant les 7 couronnes simultanément.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir