Blog

Pair-go ! My dream

Publié le 20/12/15 par Simon Billouet

Les 5 et 6 décembre derniers, Dominique Cornuejols et Denis Karadaban nous représentaient à Tokyo pour le championnat du monde de pair-go. Comment s'en sont-ils sortis ?

Par Dominique Cornuejols et Denis Karadaban 

 

Nous nous sommes retrouvés à Tokyo, Denis venant de Séoul et moi de Grenoble, pour jouer le championnat du monde de Pair Go, les 5 et 6 décembre, avec 32 paires venant du monde entier : 12 paires japonaises, 9 paires européennes, 7 paires asiatiques (hors Japon), 3 paires américaines (USA, Canada et Costa Rica) et 1 paire océanienne (la Nouvelle-Zélande).

Les paires japonaises sont issues des sélections régionales et elles obtiennent généralement de très bons résultats à ce championnat. Mais les plus redoutables sont certainement les Coréens qui, avec des équipes différentes, ont remporté le titre les neuf dernières années. Notre objectif à nous, c’est de faire aussi bien, sinon mieux, que Nyoshi et Antoine, trois fois champions de France de Pair Go, qui représentaient la France l’année dernière.

La compétition, en 5 rondes, se déroule sur deux jours : une ronde le samedi après-midi et quatre rondes le dimanche. Pour ce format très ramassé, d’une grande intensité, les parties se jouent sur le principe de la « mort subite », avec 45 minutes de temps alloué à chaque équipe, sans byoyomi. Ce qui est plutôt stressant !

Denis et moi avons joué le Pair Go ensemble depuis environ trois ans et nous avons des styles qui s’accordent plutôt pas mal. Notre problème principal, c’est la gestion du temps. Nous avons souvent de bonnes parties, parfois même excellentes, qui se terminent malheureusement en débâcle au cours du dernier quart d’heure. En grande partie par ma faute, car j’ai tendance à paniquer sous la pression du temps.

Le samedi, le tirage au sort nous fait rencontrer une première paire japonaise « championne du Japon Pandanet ». Nous sommes très impressionnés. En fait, nous avons une partie qui se présente bien après une extension abusive de leur part, sanctionnée par une invasion et une vie « dans leur slip », comme on dit élégamment. Mais ce qui devait arriver sur la fin arriva : une première imprécision, un semeai, un ko (on voit le drame…) et finalement un groupe mort qui nous fait perdre tout espoir de gagner cette partie.

Costume-cravatte obligatoire
Costume-cravate obligatoire

Petite déception bien sûr mais n’oublions pas la devise du Pair Go : « When you win you double the pleasure and when you lose you halve the pain. » Nous avons perdu mais après avoir résisté très honorablement et nous gardons confiance pour la suite.

Toutes nos forces sont maintenant concentrées sur la cérémonie officielle, en « costume national », les discours et les recettes (« Comment gagner au Pair Go ? »), le match amical, d’autres discours, la chanson créée l’année dernière pour le 25e anniversaire du Pair Go « Pair Go, my dream », le magnifique buffet. Tout est en effet comme dans un rêve, mais parfaitement réel, nous sommes entourés des meilleures paires du monde entier vêtues de leurs plus beaux atours, de professionnels, de joueurs de légende, et surtout, incroyable dans le monde du go, autant de joueuses que de joueurs !

Mais le Pair Go, ce n’est pas qu’une grande fête. Il nous reste quatre parties à jouer le dimanche. Le matin, nous rencontrons la Mongolie puis les Pays-Bas, deux parties gagnées. Nous sommes au sommet de notre forme, prêts à en découdre avec les meilleures paires. Et ce sont de nouveau des Japonais que nous affrontons à la quatrième ronde, en début d’après-midi. Scénario assez semblable à celui de la première ronde. Un début de partie qui tourne à notre avantage. Un milieu de partie complexe mais bien maîtrisé. Nous avons des points, nous sommes solides de partout. Ils ont encore des groupes pas totalement stabilisés. Et là, nous ne réussissons pas à leur « couper la tête » comme dit Motoki. Nous manquons les coups décisifs et ils reprennent du poil de la bête. Retournement de situation. Le temps, le temps, le temps… Le drapeau est tombé. Mais nous étions aussi en retard sur le terrain. Allez pas de regrets.

Il reste une partie, la dernière, et encore une paire japonaise ! Là on a souffert un peu dans le milieu de partie. Nous étions légèrement en retard. Mais jusqu’à la fin nous avons eu des occasions de renverser la situation et de l’emporter. Belles occasions ratées.  Cette partie est commenté par Motoki à la fin de l’article =)

Bon, nous avons perdu, nous finissons à la 20e place (comme Nyoshi et Antoine l’année dernière!), troisième paire européenne, derrière les Hongrois (Pal Balogh et Rita Pocsai, champions d’Europe de Pair Go), 8e, et les Russes (Natalia Kovaleva et Dmitry Surin), 14e. Ce sont les Coréens qui, une fois de plus, ont remporté le championnat.

Une très belle expérience pour Denis et moi et des souvenirs inoubliables !

Nous allons donc vous montrer les 3 parties que nous avons perdu, et vous aurez en prime le commentaire de Motok’ sur la première !

Dominique et moi jouons les noirs sur les 3 parties.

Ps : Désolé, notre mémoire nous fait un peu faux bond, donc vous n’avez pas toujours les parties en entier, mais nous avons essayé de nous en rappeler jusqu’au yose au moins =D

Commentaires  

#9 Rena 15-11-2017 07:22
What's Going down i am new to this, I stumbled upon this
I have discovered It absoolutely helpful and it has aided me out loads.

I'm hopinmg to ggive a contfibution & help different ccustomers like
its helped me. Good job.

My homepage ... Rena: http://Baktit.info/applenin-son-modeli-iphone-7-ve-iphone-7-plus-kirmizi/
Citer
#8 квартиры Балашиха 10-11-2017 10:58
No matter if some one searches for his required thing, thus he/she wants to be available that in detail,
so that thing is maintained over here.
Citer
#7 ecu test bench 10-10-2017 00:01
Very energetic blog, I loved that a lot. Will there be a part 2?
Citer
#6 www.zhencaotang.net 10-08-2017 08:27
Hi, Neat post. There is an issue together with your
website in web explorer, might chrck this? IE still is
the market chief and a gokd component of folks will miss your magnificent writing due to
this problem.

My website: Аренда квартир в Аликанте (www.zhencaotang.net: http://www.zhencaotang.net/comment/html/index.php?page=1&id=312871)
Citer
#5 Anemonalove 06-07-2017 02:51
Hi fellas! Who wants to see me live? I'm live at HotBabesCams.co m, we can chat, you can watch me live for free,
my nickname is Anemonalove , here is my photo:


https://3.bp.blogspot.com/-u5pGYuGNsSo/WVixiO8RBUI/AAAAAAAAAFA/JWa2LHHFI2AkHParQa3fwwHhVijolmq8QCLcBGAs/s1600/hottest%2Bwebcam%2Bgirl%2B-%2BAnemonalove.jpg
Citer
#4 apple watch 18-05-2017 09:39
Uѕers can engage in live chat sessions ѡith friendѕ via the IM
client which enablеs using ѵarious instant messenger providers
like Google - Talk and Windows - Live. The modifications produced
in producing this vᥱrsion wіth the i - Phone have surely meant the comparisons between Apple and also the competition, and
also the accompanying spec shеets have grown to be more meaningless witһ each passing generation. One
thing you need to rememƅer before recording viԀeo іs to squeeze device horizontally.


Herе is mу weblog: appⅼe watch: http://Www.Mastiangallery.com/groups/dirty-facts-about-vodaphone-revealed/
Citer
#3 Colin C 23-12-2015 19:16
Félicitation à vous, ça fait plaisir d'avoir de vos nouvelles à tout les deux. On vous souhaite courage pour le prochain championnat, que vous alliez prendre votre revanche sur tous ces japonais.
Citer
#2 donzet 23-12-2015 11:56
Hello Dominique,

Bravo à vous deux pour vous être bien défendu malgré toutes ces paires japonaises.

J'ai bien aimer ta citation de la devise du PairGo
Citer
#1 mocramis 20-12-2015 20:42
On ne voit pas les commentaires sur les parties.
Il me semble qu'il y a un moyen de mettre le player maxigo en grand format non ?

Merci pour l'article, et dommage que la 'perf' contre les japonais soit loupee. (une procahine fois peut-etre ?)
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir