Blog

Match entre Cho Chikun 9p et le logiciel Zen : 1 partout ! (pierre au centre ?)

Publié le 21/11/16 par Clément Béni

Les deux premières parties du match entre Cho Chikun 9p et le logiciel Zen (19-23 nov) ont eu lieu et se sont soldées par une égalité :  la partie de mercredi sera donc décisive !

Mais au-delà du score, ces deux parties ont soulevé quelques questions intéressantes ...

 

1ère partie : jeu de dupe ?

 

La première partie a vu la victoire de Cho Chikun. Puisque l'on sait que Zen est capable de le battre, cette victoire fait donc écho à la quatrième partie du match AlphaGo - Lee Sedol. Alors non, pas de "coup 78", mais il y a tout de même un peu de ça ...

En premier lieu, Cho Chikun a joué un début de partie atypique. Si Kitani Minoru (son maître) avait joué un premier coup classique contre Honinbo Shusai (voir le maître ou le tournoi de go), nous avons ici droit à une ouverture en 5-3 !

S'il ne s'agit pas d'un coup anormal, ce n'est pas le premier qui vient à l'esprit lorsque l'on parle du jeu de Cho Chikun : on penserait plutôt à des coups comme 3-3 ou 4-3.

Vient ensuite le 7ème coup : une fermeture de coin (shimari) ... qui ne le ferme pas vraiment ! Si de nombreux joueurs, dont je fais partie, auraient aimé voir Lee Sedol tenter des ouvertures atypiques, comme le fuseki du trou noir, on peut dire qu'ici nous sommes servis !

Cho Chikun aurait-il adapté son jeu pour "contrer" la machine ? Possible. En tout cas il en avait la possibilité : de nombreuses parties de Zen étant disponibles sur Internet, il a donc pu étudier son jeu.

Mais peu importe la raison, il semble que Cho Chikun ait ici réussi un coup de maître : si Lee Sedol a joué un coup particulièrement brillant évalué à 1/10000 chance par AlphaGo, il ressort des discussions sur Internet qu'ici Zen se serait compté en avance ... avant de réaliser qu'il était en retard !

Le truc résiderait dans le fait que Cho Chikun ait laissé des groupes faibles qu'il a brusquement fait vivre. Brillant !

 

2ème partie : Zen bat Cho Chikun sur son terrain ?

 

Si Zen a perdu la première partie, ça n'était pas à cause du temps de réflexion (trop peu de temps pour les calculs restant) : ses programmeurs ont décidé de changer les paramètres de sont temps de réflexion pour celle-ci.

Et cette partie semble conforter l'impression générale : les logiciels adooooorent les Moyos (grand territoire potentiel) !

L'invasion des moyos est l'un des points fort du jeu de Cho Chikun : dans de nombreuses parties particulièrement brillantes, il a laissé l'adversaire construire un grand moyo, lançant une invasion au dernier moment et trouvant un moyen de vivre ... que peu auraient trouvé.

Autant dire qu'une victoire comme celle-là est révélatrice du niveau de Zen.

 

3ème partie : tout est possible !

 

Ces parties mériteront bien évidemment un commentaire plus détaillé : ce billet avait seulement pour objectif de fournir un éclairage sur les points saillants, notamment en vue de la dernière partie de ce match.

Cho Chikun tentera-t-il à nouveau un fuseki original, comme une ouverture au centre (tengen) ? Arrivera-t-il à nouveau à tromper Zen ?

Ce qui est certain c'est que cette ultime partie va être suivi avec attention et qu'elle apportera un éclairage sur ces deux premières.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir